Résultats genevois des votations du 4 mars / Victoire dans les urnes pour Ensemble à Gauche

 

 

 

 

 

 

Communiqué 04 mars 2018

Résultats genevois des votations du 4 mars
Victoire dans les urnes pour Ensemble à Gauche
Ensemble à Gauche se réjouit des résultats des votations de ce jour qui confirment ses positions sur la défense des services publics et des prestations à la population. Le vote très net contre les coupes budgétaires en Ville de Genève, le refus implacable à Genève de l’initiative No Billag, le soutien large à la construction de logements au Petit-Saconnex sont autant de manifestations d’une volonté populaire de résister aux offensives néolibérales et d’œuvrer pour le bien commun. Après le refus de RIE3 et de PV2020 ou encore le maintien de tarifs TPG attractifs, Ensemble à Gauche voit une fois de plus ses positions confirmées dans les urnes et compte sur la poursuite de cet élan pour les élections cantonales du 15 avril prochain !

Votations municipales en Ville de Genève

Un net refus des coupes budgétaires de la droite municipale

Moins de 2 ans après le vote de juin 2016 lors duquel la population avait déjà largement refusé à plus de 60% les coupes budgétaires de la droite municipale dans le social et la culture, c’est un nouveau camouflet infligé à la droite municipale (PLR, PDC, UDC, MCG) qui voulait couper dans les prestations de tous les départements de l’administration et encore davantage dans les prestations sociales, culturelles et de la solidarité internationale. Rappelons que le défi de lancer un quadruple référendum avait été relevé avec succès par Ensemble à Gauche et que c’est donc bien grâce à EàG que la population a pu s’exprimer.

Bien qu’il concerne le budget 2017, ce vote garde tout son sens. En effet, la Ville fonctionne encore sur les douzièmes provisionnels. Ce vote populaire aura donc un impact concret sur les dépenses à venir de la municipalité. «Avec ce quadruple NON, les citoyen·ne·s envoient un signal politique clair de résistance face à la politique d’austérité voulue par la droite municipale. Celle-ci ne trouve aucune majorité politique dans les urnes pour soutenir ses projets de destruction sociale et culturelle et nous comptons bien le lui rappeler pour la suite de la législature », martèle Tobia Schnebli, conseiller municipal Ensemble à Gauche et fer de lance du comité référendaire. Même avec un pourcentage légèrement inférieur, le vote favorable à la politique de soutien à la solidarité internationale est particulièrement réjouissant, d’autant plus que c’est la première fois qu’un vote populaire a lieu en Suisse sur ce sujet.

« Le budget 2018 qui sera débattu dans quelques semaines devra être réactualisé en intégrant les montants rétablis par les électeurs·trices. Par la suite, nous maintiendrons notre position de combat et de résistance contre les velléités affichées de baisser les impôts des grandes entreprises (RIE3 / PF 17) ou de supprimer la taxe professionnelle. Les habitant·e·s de la Ville l’ont dit en 2016 et l’ont redit aujourd’hui : ils sont attachés aux prestations municipales dans le social et la culture. Nous comptons bien veiller au respect de la volonté populaire! » ajoute Brigitte Studer, cheffe de groupe EàG au municipal.

Nous ne pouvons que souhaiter que la population fasse preuve de la même détermination à résister aux attaques en soutenant la liste n°1 d’Ensemble à Gauche au Grand Conseil à l’occasion des élections cantonales du 15 avril prochain!

 

Des Fêtes de Genève conviviales et populaires, c’est possible!

Ensemble à Gauche regrette le résultat de l’initiative sur les Fêtes des Genève et l’acceptation d’un contre-projet sans grand intérêt. Toutefois, au vu des derniers développements (fiascos financiers, annulation de l’édition 2018, etc.), nous pensons que la demande de retirer la responsabilité de la gestion du projet des mains de Genève Tourisme en les confiant aux autorités municipales qui devraient mettre sur pied un comité de pilotage composé d’acteurs locaux pour proposer un concept culturel, convivial et davantage proche des habitant·e·s reste tout à fait d’actualité.

Les 45.6% de citoyen·ne·s qui se sont exprimés en faveur de l’initiative ont montré que le concept démesuré qui a prévalu jusqu’ici a fait son temps : la population, comme EàG, réclame du changement. Des fêtes populaires et conviviales, c’est possible déjà en 2018 : les autorités municipales et cantonales doivent prendre les mesures nécessaires!

 

Petit-Saconnex: c’est OUI à davantage de logements!

Contre l’avis d’un comité référendaire réfractaire à toute modification de zone, les habitant·e·s de la Ville ont très largement plébiscité le projet visant à densifier légèrement une zone villa au Petit-Saconnex. En effet, dans un canton où la pénurie de logements fait rage (le taux de vacances ne dépasse pas 0.5%), et où la zone villa recouvre près de 60% des surfaces construites pour ne loger qu’environ 10% de la population, la contstruction de logement est nécessaire. Pour EàG, ce vote n’est évidemment pas d’un blanc-seing pour « construire la ville en ville » ou densifier encore des quartiers qui sont déjà très denses, mais il s’agit d’équilibrer et de mieux répartir la densité afin d’assurer une utilisation plus rationnelle et optimale du sol et permettre, in fine, à toutes et tous de trouver un logement abordable.

________________________________

Votations fédérales – résultats genevois

No Billag : le service public avant tout!

Le résultat genevois sur la votation fédérale sur l’initiative No Billag est sans appel : les citoyen·ne·s du canton plébiscitent la défense du service public. L’attaque ultra-libérale de l’initiative visait à mettre l’information aux mains des multinationales du divertissement et de quelques puissants qui auraient pu « acheter » des chaînes TV et radio. La population a clairement compris qu’il en allait de la défense d’un débat démocratique tout particulièrement essentiel dans un pays qui vote 4 fois par an sur de nombreux objets. Les expériences à l’étranger le démontrent : le secteur privé est incapable d’assurer à lui tout une information de qualité. Ce vote sans appel ne doit pas occulter les problèmes du financement antisocial du service public audiovisuel. Ce résultat ouvre également la possibilité d’un débat démocratique sur les contenus éditoriaux du service public audiovisuel.

 

Régime financier 2021 : une reconduction indispensable

Ensemble à Gauche salue le score genevois écrasant en faveur du renouvellement du régime financier tout en dénonçant le refus de la droite d’inscrire de façon permanente dans la Constitution l’impôt fédéral direct. EàG demande que l’impôt fédéral direct sur les revenus et le capital soient inscrits dans la Constitution fédérale, tout en rappelant qu’il devrait être plus progressif et redistributif.

 

Contacts:
Tobia Schnebli, conseiller municipal EàG     076 392 32 42
Brigitte Studer, cheffe de groupe municipale EàG     076 336 34 61
Jean Burgermeister, candidat au Conseil d’Etat      078 855 73 43

 

Deja un comentario


Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, array must have exactly two members in /home/httpd/vhosts/aipazcomun.org/httpdocs/wp-includes/class-wp-hook.php on line 286